Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bombyx eri : le ver à soie facile à élever en classe .

Bombyx eri : le ver à soie facile à élever en classe .

Site dédié à l'élevage de vers à soie en classe.

Une soie non-violente

Une soie non-violente

La soie non-violente.

Dans la sériculture traditionnelle, la soie provient principalement du cocon du ver à soie appelé Bombyx du mûrier (ou Bombyx Mori). Ce ver à soie d'élevage se nourrit exclusivement de feuilles de murier.

Dans la sériculture du Bombyx Mori, on empêche la transformation de la chrysalide en papillon car cette dernière perce le cocon en sortant, et brise le fil de soie. En effet, ce papillon secrète une enzyme qui perce littéralement le cocon. Cette enzyme, la serrapeptase, est d'ailleurs utilisée en médecine. Pour éviter que les cocons ne soient abîmés, les cocons sont étouffés dans des étuves à air chaud, puis trempés dans l'eau bouillante.

Ainsi, un cocon non percé par la chrysalide permettra de récupérer au minimum 500m de fil alors qu’un cocon percé en produit dix fois moins.

Près de 1500 chrysalides sont tuées dans leurs cocons pour tisser un mètre de soie.

La soie Eri est une soie non violente car on ne tue pas la chrysalide contenue dans le cocon.

Cette soie est également appelée la soie du pauvre car le prix est moins élevé que les autres soies. Elle est largement utilisée dans les régions où elle est produite. Elle est devenue populaire dans le monde entier. Les moines bouddhistes en Inde, au Bhoutan, au Népal, en Chine et au Japon préfèrent cette soie, en raison de la non-violence.

Ce n’est pas pour rien que la domestication de ce papillon s’est d’ailleurs passée en Inde, pays où s’est développée la philosophie de non-violence (ahimsa) et plus généralement le respect de la vie. C'est aussi un concept de la philosophie indienne : la bienveillance. Le mot ahimsa désigne proprement « l'action ou le fait de ne causer de nuisance à nulle vie », hiṃsa signifiant « action de causer du dommage, blessure » et a- étant un préfixe privatif. Sa traduction française est « non-violence ». Il est interprété de diverses manières, le plus souvent comme une forme de relation pacifique avec tout être vivant, et personnifié par la déesse du même nom, épouse de Dharma, mère de Nara.

L'ahimsa est une composante importante de l'hindouisme, du bouddhisme, et du jaïnisme qui l'appliquent strictement. Cette non-violence a été popularisée dès 1921 par Gandhi en Inde.

Gandhi disait d’ailleurs : « la non-violence sous sa forme active consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe. »

En Inde, cette soie était surtout utilisée pour la préparation des châles d'hiver pour les hommes et les femmes. Les propriétés thermiques de cette soie en fait un tissu adapté pour la confection de châles, de vestes, de couvertures, de couvre-lits. Les robes et les vêtements de bébé sont également fabriqués avec cette soie, en raison de sa texture douce et de ses propriétés absorbantes. Cette soie très fine (jusqu'à 210 nm) permet aux tisserands de tisser des vêtements très fins, y compris les habits traditionnels comme le sari.

La soie non-violente est durable, solide et a une texture typique, proche de celle de la laine. Par conséquent, elle est largement utilisée dans la maison pour les rideaux, les couvre-lits, les housses de coussin, les tentures murales, etc.

Les produits en soie sont considérés comme écologiques et naturels, et fournissent également des emplois et de l'argent pour les peuples indigènes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :